STEVA artiste peintre

"Le monde est plus beau en couleur !"

STEVA artiste peintre

novembre 2013

  • Travail sur l'interaction des couleurs à l'acrylique

    Depuis l'été dernier j'ai orienté mon travail vers une sorte d'abstraction géométrique. L'interaction des couleurs est quelque chose de fascinant. J'ai étudié en autodidacte la loi de Chevreul sur le contraste simultané dont vous trouverez une définition sur le site Wikipédia pour ceux que ça intéresse!Le mélange des couleurs dans le contexte de la peinture en temps que matière se fait par l'oeil on parle de mélange optique. Les pointillistes ont utilisé la méthode avec brio.

    La question que je me pose est en rapport avec les couleurs acryliques que nous trouvons sur le marché. Je teste différentes couleurs. D'une marque à l'autre on n'obtient pas du tout les mêmes résultats et même à l'état pur, donc par mélange c'est encore pire et surtout assez déstabilisant!  

    Néanmoins je tente de trouver une harmonie. 

     

  • 20 novembre,des nouvelles enfin!!!!

    Chers amis, 

    Je sais que j'ai manqué à quelques uns et même si c'est à une seule personne seulement, je me confonds en 1000 excuses!

    J'espère que vous allez tous bien malgré la grisaille et le froid qui commence à s'installer.

    Depuis le Québec, je me suis consacrée essentiellement aux enfants de l'école de Lanmeur où j'anime tous les jours sauf mercredi l'atelier peinture- dessin. Au départ j'avais pensé aussi y joindre la poésie en ouvrant une porte sur l'écrit et l'imaginaire et puis, non. Trop de travail!

    Alors j'ai opté pour la peinture et le dessin seulement et c'est déjà énorme!

    La plupart des enfants sont ravis de partager ces moments même s'ils rechignent parfois à "se mettre au travail".
    C'est que les nouveaux rythmes scolaires perturbent un peu cette nouvelle année qui marque la réforme gouvernementale.

    Personnellement, je ne vais pas me plaindre de ces nouvelles dispositions qui me permettent un entraînement intensif pour peut-être l'année prochaine créer ma propre structure. Cela voudrait dire que je travaillerai en effectif réduit et au rythme des enfants. Il semble qu'une séance d'une heure trente soit absolument nécessaire pour qu'elle soit productive et "efficace" et bien sûr en tenant compte de l'âge des enfants. A l'école, la plupart des groupes est constitué de 12 enfants ce qui est énorme pour répondre aux attentes individuelles. Alors, je fais de mon mieux avec les moyens du bord.

    Exemple de la dernière séance:

    Les couleurs jouent à cache-cache:

    Nous avons abordé des compositions colorées au pastel gras, le but étant de recouvrir au maximum sa feuille de zones colorées. On divise d'abord l'espace en sorte de quadrillage ou cloisonnement pour isoler les couleurs qu'on juxtapose néanmoins à la manière de pièces de puzzle. En second lieu, on recouvre les couleurs de gouache noire. Et là, les enfants sont un peu inquiets...

    La consigne est que la gouache doit être sèche pour pouvoir la gratter en deuxième séance. Il faut vous dire qu'une séance dure environ 45 mn, un temps très court.

    Un petite fille du groupe des 6 du mardi (le plus faible effectif c'est une exception , ils ont 7 ans), ne se sentait pas d'attendre si longtemps. Il est vrai qu'à cet âge, on vit complètement dans le présent! Alors, j'ai accepté qu'elle "grave" son oeuvre dans le frais... Bien sûr, ça marche aussi et pas besoin de gratter ... et le résultat est très satisfaisant!!!

    Nous étions déjà à 5 minutes de la fin de l'atelier, les autres enfants voulaient aussi faire la même chose! Imaginez un peu l'excitation!

    Je retrouve ce petit groupe des 6 mardi prochain et vous raconte la suite...

    Il a été convenu de découper dans sa feuille des cercles qui seront des boules de Noël et qu'il faut décorer...